Quels sont les tests psychologiques utilisés en ressources humaines ?

L’utilisation des tests psychologiques en ressources humaines est une pratique répandue auprès des branches responsables du recrutement en entreprise. En effet, face à une demande d’emploi toujours croissante, il devient difficile pour une entreprise de trouver le profil idéal pour son besoin en interne. C’est donc la principale raison pour laquelle les tests psychologiques sont meilleur moyen de départager les candidats. Dans cet article, on vous présente les tests psychologiques utilisés par les responsables RH dans le processus de recrutement.

Quels sont les tests psychologiques les plus utilisés en RH ?

Outre les tests de personnalité, on dénote quatre autres tests qui figurent parmi les plus prisés par les recruteurs. Il s’agit du MBTI, du PAPI, du SOSIE et du BIG FIVE. Le test MBTI (Myers Briggs Type Indicator) permet d’identifier 16 types de personnalité qui peuvent être calculées à travers 4 critères d’évaluation prenant surtout la forme de question. A savoir : le candidat est-il plutôt introverti ou extraverti ? Utilise-t-il plutôt son intuition que ses sensations ? Prend-il ses décisions à partir de ses sentiments ou de sa pensée logique ? Se figure-t-il le monde extérieur à partir de sa perception ou du jugement qu’il en a ? Pour le test rh papi (Personnality and Preference Inventory), il permet d’identifier les forces et faiblesses d’un candidat. Quant au SOSIE, il est composé de 98 questions et se base sur 9 traits de personnalité et sur 12 valeurs personnelles et interpersonnelles. Enfin, le BIG FIVE est également un test utilisé par les RH. Il attribue un score au candidat selon 5 grands facteurs de personnalité. Plusieurs sites internet permettent de passer un test drh en ligne ou un test papi en ligne.

Quels sont les principaux objectifs des tests psychologiques en RH ?

Dans le processus de recrutement, les tests psychologiques sont sollicités dans le but d’étudier et de tester chaque postulant en vue de connaître son attitude actuelle et de découvrir les potentialités dont il dispose et qui pourraient le mener vers une orientation professionnelle plus sûre. Mais les tests drh psychologiques ne servent pas uniquement au recrutement ! Ils interviennent également dans l’évaluation du personnel qui reste impérative dans le cas où vous souhaitez avoir un large aperçu des aptitudes et compétences ainsi que de l’évolution de carrière de chacun de vos personnels. En fonction des résultats obtenus, les recruteurs pourront adopter les mesures adaptées pour une meilleure optimisation des productivités de l’entreprise en ayant une base de données solide sur les failles et défaillances de leurs personnels. Les employés peuvent effectivement avoir des attitudes qui nuisent à l’ordre social et au bon fonctionnement de l’entreprise. Un test ressources humaines est également mis en place dans le but de faciliter le choix des formations et coaching professionnels à prodiguer à certaines équipes.

Les tests psychologiques sont-ils fiables à 100 % ?

Faire passer des tests psychologiques aux candidats est une pratique bien ancrée dans le processus de recrutement de bien des entreprises. Ces test rh constituent un moyen de décision rapide pour certains recruteurs qui n’arrivent pas à se décider entre deux profils. Mais sont-ils fiables à 100 % ? Tout recruteur doit savoir que les tests psychologiques n’informent que sur les soft skills et que les résultats sont à prendre avec des pincettes car plusieurs paramètres viennent l’influencer à l’instar du contexte, du niveau de stress du candidat et de sa volonté à montrer le meilleur de lui-même. Il convient donc de noter que ces résultats peuvent être plus ou moins biaisés et qu’il convient de procéder de manière stratégique en faisant passer des tests à deux moments du recrutement : au moment des phases de présélection ou après la sélection d’un profil. Parmi les tests vus précédemment, certains imposent de procéder à une phase d’entretien avec le candidat par rapport aux résultats dans leurs modalités.

Que faire si vous êtes victime d’un pervers narcissique ?
Comment devenir psychanalyste ?