Qu’est-ce que l’estime de soi ?

Publié le : 25 mars 202110 mins de lecture

L’estime de soi est un sentiment qui se développe depuis l’enfance lorsque les parents font l’éloge ou montrent une certaine forme d’attention à la réussite d’un enfant, ce qui tend à augmenter l’estime de soi de l’enfant.

D’autre part, combien de fois sommes-nous punis, même à l’âge adulte, pour une faute ou une erreur que nous avons commise, et pour cela nous sommes laissés de côté ? Dans ces conditions, notre estime de soi a tendance à diminuer, car nous ne sommes pas reconnus ou récompensés pour quelque chose.

1. Que signifie l’estime de soi ?

L’estime de soi est la capacité que nous avons de valoriser ou non notre identité, que nous soyons satisfaits de ce que nous sommes, que nous ayons confiance en nous et que nous reconnaissions notre valeur.

Pour la psychologie, l’estime de soi est l’évaluation subjective que chacun fait de lui-même, de ses caractéristiques émotionnelles et comportementales.

Pour répondre à la question du titre de ce texte, les psychologues estiment que nous ne sommes pas nés avec un degré d’estime de soi prédéterminé.

Nous l’avons développé depuis notre enfance, car nous recevons des éloges et sommes reconnus par nos parents pour chaque réalisation que nous accomplissons. Être accepté et aimé contribue à augmenter notre estime de soi.

L’estime de soi est l’un de ces petits mots que nous entendons beaucoup lorsqu’il s’agit de prendre soin de nous-mêmes, de nos sentiments et de nos émotions.

Mais qu’en est-il vraiment de l’estime de soi ? Quelles sont les raisons pour lesquelles l’estime de soi est faible ou élevée et pourquoi est-elle si importante pour nous ? Sommes-nous nés avec ou avons-nous développé une estime de soi tout au long de notre vie ?

2. Comment développer l’estime de soi

L’estime de soi nous permet d’être plus conscient de notre essence, d’élargir notre connaissance de soi et de nous faire sentir indépendant, aimé des autres et de nous-mêmes. Il est donc très important que nous apprenions à développer notre estime de soi.

Nous avons déjà mentionné que la participation des parents est d’une importance capitale dans le développement de l’estime de soi dès l’enfance. Cependant, l’estime de soi est stimulée non seulement pendant cette période, mais aussi tout au long de notre vie.

Lorsque nous nous sentons aimés et reconnus par les autres, nous en venons à nous aimer également et à avoir ainsi une meilleure estime de nous-mêmes.

Une fois que l’on sait que la reconnaissance des parents, a priori, est d’une importance fondamentale pour le développement de l’enfant, la question mérite d’être posée : si les parents n’ont pas été en mesure de fournir cette condition de faveur, ne sera-t-il pas possible d’avoir une estime de soi tout au long de la vie ?

Le développement de l’estime de soi se produit dans la mesure où la personne se sent aimée par l’autre, ayant tendance à apprendre à s’aimer aussi.

La thérapie dans les cas de faible estime de soi peut avoir les objectifs suivants :

L’objectif est de faire en sorte que le patient, au cours d’un processus thérapeutique, puisse se différencier des autres et gagner son indépendance, en apprenant à être aimé et à s’aimer, mais sans avoir à se sentir aimé par quelqu’un de précis.

L’estime de soi facilite la connaissance de soi et la capacité à argumenter en son nom propre, tout en permettant de se sentir indépendant sans devoir cesser de se sentir aimé par les autres et par soi-même.

Alors pourquoi ne pas essayer de développer ou même d’améliorer l’estime de soi ?

3. Comment augmenter l’estime de soi

L’estime de soi ne vient pas seulement de l’acceptation par les autres.

Il est nécessaire que, à partir de nos expériences positives, nous puissions reconnaître ce que nous faisons bien, ce qui nous rend plus beaux, aiguise nos qualités et nous satisfait. En développant ce que nous avons de meilleur, notre estime de soi devient élevée.

D’autre part, il y a aussi la faible estime de soi, qui se produit lorsque nous sommes rejetés, dévalorisés ou que nous ne nous aimons pas.

Malheureusement, il existe de nombreux cas de personnes ayant une faible estime de soi. Dans certains d’entre eux, la question est si compliquée qu’elle peut conduire à la dépression. Pour éviter cela, l’intervention d’un psychologue est la bienvenue et peut beaucoup aider à résoudre le problème.

4. Connaître sa valeur

Avez-vous déjà rencontré quelqu’un qui a tenté de se suicider en mettant fin à une relation ? C’est un excellent exemple de quelqu’un qui ne connaît pas ou ne reconnaît pas sa valeur.

Pour cet individu, sa valeur était déposée dans l’autre, et lorsque la relation a pris fin, l’estime de soi de la personne a été ébranlée parce qu’elle ne connaissait pas sa véritable valeur.

Une faible estime de soi affecte tous les domaines de la vie d’un individu : au travail, dans la famille, à l’école et éventuellement dans tous les autres secteurs et environnements dans lesquels l’individu se trouve.

Il est même facile de remarquer quand quelqu’un ne vous aime pas, quand vous êtes toujours d’humeur négative – tout cela tend à pousser les autres à s’éloigner, et cela finit par devenir un cycle : plus les gens s’éloignent, plus la personne qui a une faible estime d’elle-même tend à s’isoler, se sentant de plus en plus triste et déprimée.

5. Comment identifier si vous avez une faible estime de soi

La faible estime de soi est souvent un sous-produit de l’insécurité et du manque d’autonomie. Elle peut également être le résultat d’une négligence ou même d’une frustration dans l’enfance ou l’adolescence.

La psychologie renforce le fait que ce problème, en plus d’être grave, peut déclencher une image de dépression et rendre les relations personnelles et professionnelles très difficiles pour ceux qui en souffrent.

8. Comment faire face à une faible estime de soi

Pour la personne qui a une faible estime de soi, il est d’abord important d’accepter et de reconnaître qu’elle a un problème et qu’il faut le résoudre. Comprendre que nous tous, les êtres humains, sommes formés par des défauts et des qualités, ce qui rend chaque être humain unique.

S’il y a quelque chose qui peut être transformé, il faut le changer comme on le souhaite. Cependant, il est important d’accepter ce qui est à nous et ne peut être changé.

La personne atteinte de ce trouble doit observer comment elle se traite, en particulier ce qu’elle pense d’elle-même et ce qu’elle compare aux autres personnes.

Personne n’est égal à personne, votre référence est vous-même ! Marchez vers une vie plus calme et plus heureuse !

Ceux qui ont confiance en eux et se respectent peuvent mieux faire face aux défis de la vie et cherchent sans faute le droit d’être heureux.

9. 8 Conseils pour renforcer l’estime de soi

Si vous correspondez au profil décrit ci-dessus, trouvez un psychologue. Il vous aidera à changer vos attitudes et vos comportements pour gagner la lutte contre la mauvaise estime de soi et améliorer votre santé mentale.

10. Découvrez comment les exercices physiques influencent l’estime de soi

Au début, les exercices physiques contribuent de manière significative à l’amélioration de l’estime de soi. L’attention et les soins apportés au corps et le moment de se donner à une activité personnelle éveillent chez la personne un regard plus positif sur son propre être.

Cependant, dans la mesure où l’individu commence à faire payer ses performances à un prix élevé, l’activité physique peut finir par nuire à l’estime de soi et, par conséquent, au bien-être psychologique.

Dans ce cas, l’aide d’un psychologue peut faire la différence, car il aidera la personne à équilibrer harmonieusement ce conflit.

11. Comment l’exercice physique renforce l’estime de soi

Une activité physique régulière est bénéfique pour le corps et l’esprit, car elle augmente l’estime de soi et l’équilibre émotionnel, améliore la mémoire, soulage le stress et réduit l’insécurité et l’anxiété.

Le système nerveux dans son ensemble est stimulé positivement. Pendant l’exercice physique, le flux sanguin dans le cerveau augmente et les niveaux de substances qui favorisent un sentiment de bien-être augmentent.

Ainsi, la personne commence à mieux gérer ses problèmes, à minimiser ses insomnies et à avoir une meilleure qualité de vie.

Avec l’augmentation de la sérotonine dans le corps, qui provoque un sentiment de bien-être, l’insécurité, l’anxiété, la dépression et même le surpoids sont également contrôlés, ce qui est très négatif pour l’estime de soi. Dans les gymnases, les exercices de groupe sont courants.

Sans s’en rendre compte, la personne finit par perfectionner la relation interpersonnelle, une pratique qui peut être transposée dans la vie de tous les jours. Après tout, qui n’a pas besoin d’avoir de meilleures relations avec les autres ?

Avec un corps bien conditionné et un esprit sain, l’individu est capable de maintenir un bien-être psychique. Cependant, ces résultats sont liés à l’entretien, c’est-à-dire qu’il faut beaucoup de discipline pour maintenir la régularité de l’activité physique.

Le pouvoir de l’esprit sur la santé
Récompensez votre motivation !

Plan du site